Une promenade s'étend le long de la plage.
Mon reve d'enfant devient realité, nous decidons donc une amie et moi de partir a new york le rêve va enfin devenir réalité mais va t il être à la auteur de notre imagination?
Je compris tout à coup que devant comme derrière moi se trouvait un tas de personnes convoquées pour tout autre chose qu'une visite.
L'ancien "parachute jump" est resté debout, dressé vers le ciel comme une fleur de fer.Ma chère et tendre m'a également fait un magnifique cadeau car il se trouve que j'ai fêté mon anniversaire pendant ce séjour.Lors de ma première visite, en 2009, le parc était fermé depuis longtemps, presque à l'abandon.Parcourir les rues en remontant l'île vers le Nord, chaque jour un itinéraire préparé pour serpenter et picorer les détails, s'asseoir au hasard dans un square, vivre tous ces instants dans les ravines des buildings, pour découvrir tout à coup une rue qui vous fait.Bel édifice datant de 1909, le dôme qui avait été restauré en 1988 par ces ouvriers français qui s'étaient occupés de la rénovation de la statue de la Liberté.Sans hésiter : Yes MAN!Cette ville est cosmopolite remise à niveau adulte ouverte, les gens y sont d'une aide rare très ouverts et aimant le contact avec les autres bref comme dit une célèbre chanson if i can make it there i'll make it everywhere cette ville donne l'impression que rien n'est impossible.Nous tombons dans l'une des rames, sur des jeunes qui dansent sur du hip hop en se servant brillamment des bars pour réaliser des acrobaties dignes de la France a un incroyable talent, et là oui nous réalisons nous sommes à NYC!On est loin de l'agitation du centre.Nous avons donc commencé notre périple et contemplé toutes les merveilles que cette ville a à offrir.Après la traversée de ce borough new yorkais pas des plus huppé, on arrive au terminus de la ligne.
Nous allons donc réserver un new york pass qui contient toutes les entrée pour tous les monuments à visiter sur new york cela nous évitera de faire la queue pendant des heures et ce fut très appréciable le lendemain nous décidons de prendre le bus.Central Park et ses couleurs magnifiques en fin d'automne bercé par un beau soleil bien qu'une température très fraiche.Voir plus louisa boreux, nord, la grande pomme, fruit défendu?Le bord du lac, tableau insolite où la nature se dévoile dans toute sa beauté avec pour toile de fond les buildings.Un policier à la taille impressionnante a claqué les doigts me montrant la ligne jaune (non ce n'était pas Spielberg!).Je commençais à reculons petit à petit à céder la place pour, sous le regard appuyé, sourcils froncés du superflic casque réduction de bruit beats repasser la porte et m'éloigner rapidement de ces lieux m'attendant à sentir une main vigoureuse se plaquer sur mon épaule.Je suis tombée amoureuse.Classique direz-vous, magique je vous réponds, le nez en l'air, découvrir toute cette architecture, toutes ces rues numérotées, et autres avenues rectilignes, impressionnant!La magie reste toujours la même car la ville est.J'ai repris mon calme dans Central Park assise sur un banc, j'ai longtemps regardé courir les écureuils et les promeneurs flâner.

Depuis, chaque voyage est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les secrets de cette ville fantastique.
Enfin, le printemps arrive et avec lui le retour des hordes de touristes à NYC!
Enfin arrivés à l'appart où nous croisons nos voisins pour les 15 jours, les rats en bas de l'immeuble, où la propreté doit égaler celle des toilettes d'une gare, et où le confort me dit qu'on aurait mieux fait de camper sur une île.


[L_RANDNUM-10-999]