Il faudrait cacher ces têtes, mais comment?
En chemin, il avait traversé le Brezou sur la barre de Lornac (un tronc darbre en travers de la rivière et comme ce jour-là, il avait vu une truite «grande comme ça il réfléchissait déjà au moyen quil allait employer pour lattraper le soir sur.Ainsi, Charles, Guy et Robert sasseyaient près de ce poêle après avoir parcouru cinq kilomètres à pied ou à vélo sur des chemins boueux ou des routes non goudronnées.Avant dexpédier ce document aux autorités compétentes, je dois massurer que mon four, maintenant terminé, correspond à MON cahier des charges.Cest ainsi que jai pu perfectionner mes apprentissages techniques du lycée, car parmi les nombreuses spécialisations proposées au sein de cette entreprise, jai notamment pu suivre, entre autres, la formation délectromécanicien qui me permet aujourdhui dassurer linstallation électrique dans ma «fourniar».Il arrivait bon reduction a imprimer nestle que mon grand-père vienne la rejoindre avec sa charrette tirée par deux vaches.Ce travail nest pas facile car les poteaux sont bruts.Et je navais certainement pas été demandeur dun tel sevrage!
Tout ceci dans un univers aseptisé.
En effet, Juliette en me donnant mes deux petits-fils que sont Samuel et Léo, ma obligé à aller au bout de mon projet.
Ma sœur avait en effet suivi cette voie quatre ans plutôt, et venait dêtre brillamment reçue à son brevet, alors Mes parents avaient bien un peu hésité au début mais ils se sont laissés convaincre, tout en sachant pertinemment que cela représenterait une importante charge.Elle claqua mon postérieur à toute volée, alternant fesse droite et fesse gauche.Petit rappel : les murs de soubassement de ma «fourniar» sont bâtis en pierres (hauteur 50 cm, largeur 50 cm) ; dessus reposent les rondins de bois (largeur de 20 à 30 cm) Je dispose donc, programme epreuve concours officier de police sur trois côtés, dun espace restant assez conséquent formant déjà.Mais en remuant ces pierres et ces briques, jai revécu de nombreux temps forts de mon enfance.Voilà donc un dimanche de repos pour mon four Après deux semaines de quasi somnolence, le chantier redémarre enfin par la mise en place des fenêtres.Les recherches que jai menées chez les marchands de matériaux locaux mont conduit à laisser le ciment tel quil est, brut, en lenduisant seulement dune sorte de stabilisant/durcisseur de surface, transparent après application.Il y avait ainsi « la bandelle des poules « la bandelle des cochons « la bandelle de la vaisselle » ou bien encore « la bandelle des pieds cette dernière servant, comme son nom lindique, à se laver les pieds après une dure journée de labeur aux champs.Seule nouveauté : cette année, le pain est cuit dans le four du Boico.Bébert ma donné de précieux conseils au cours de la démolition.





Il me semblait quil y avait longtemps que je navais reçu une telle correction.
Si, pour les élus locaux, mon four nest pas conforme au dossier, ils nauront quà men informer par pli recommandé, ils savent faire Je vais donc définir mon cahier des charges (je sais, cela doit se faire avant le début de tout chantier).
Il ny a donc aucune raison pour que tu ne reçoives pas à ton tour une bonne correction!».

[L_RANDNUM-10-999]